Aller au menu Aller au contenu
Un autre style de prépa
CPP - La prépa des INP

Bordeaux, Grenoble, Nancy, Toulouse, Valence, La Réunion
Un autre style de prépa
Un autre style de prépa
< >

> Les métiers

Ingénieur en Automatisme

Les ingénieurs automaticiens sont recherchés dans tous les secteurs qui fabriquent des produits en continu : l'automobile, l'aéronautique, la construction mécanique, le bois, le textile, l'agroalimentaire, la chimie et dans les PME de haute technologie.

Activités

Concevoir et développer
L'ingénieur automaticien définit l'architecture de systèmes automatisés complexes. Il commence par spécifier le cahier des charges en tenant compte des besoins exprimés par les clients et par les responsables de fabrication, de maintenance et des méthodes. Il est responsable des choix techniques.

Mettre en oeuvre
Assurer la programmation d'automates, définir et suivre les essais ainsi que la mise en route des machines, c'est un des rôles de l'ingénieur automaticien. En concertation avec les ingénieurs de production, l'automaticien spécifie la chronologie et la nature des tâches qui seront exécutées par le système automatisé.

Gérer et négocier
Dans ce métier, il faut savoir mener une négociation technique et financière, avec les fournisseurs d'équipements et les sous-traitants. Expliquer, justifier, convaincre : une lourde tâche pour ce spécialiste qui porte sur ses épaules des enjeux financiers importants. Conseiller, assister et former les utilisateurs, c'est aussi le rôle de cet ingénieur aux multiples talents, qui gère même le planning des salariés qu'il encadre.

Compétences

À la fois manager...
Pour diriger, animer et motiver ses équipes, l'ingénieur automaticien doit être un expert en communication, doublé d'un négociateur dans l'âme. C'est tout un art, en effet, de savoir convaincre de la nécessité d'adopter une nouvelle démarche ou de réorganiser un atelier. Mieux vaut être diplomate et persuasif.

... et technicien de haut vol
Une approche pluridisciplinaire lui permet de s'adapter à différentes cultures et méthodes de travail. Travailler sur un robot fait appel à une culture technique, branchée high-tech, et demande des connaissances en informatique temps réel, en électronique, en électrotechnique, en asservissements, en mécanique...

Routinier, s'abstenir
Souvent en déplacement tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'entreprise, cet ingénieur doit être organisé pour gérer parfaitement son planning et conduire son projet dans les meilleurs délais. Priorité aux personnalités dynamiques et mobiles, prêtes pour des missions à l'étranger. Maîtriser l'anglais est une donnée incontournable.

Réalisation

Automates de fabrication en conditions extrêmes
Satellites, Espace, Robots, Véhicules à guidage automatique


 QUELS SECTEURS ?  QUELLES ENTREPRISES ?  QUELLES ECOLES ?
Aéronautique
Automobile
Industrie lourde
Agroalimentaire
Médecine



 
CNES
Renault Caterpillar
CEA AREVA
DANONE
 
Ense3
ENSEEIHT
ENSGI
Mines de Nancy
Esisar
Génie industriel
Phelma
ENSEIRB-MATMECA
 

 

mise à jour le 17 décembre 2013

Télécharger

Contact recrutement

Groupe INP