Aller au menu Aller au contenu
Un autre style de prépa
CPP - La Prépa des INP

Bordeaux, Grenoble, Nancy, Saint-Denis de La Réunion, Pointe-à-Pître Guadeloupe, Toulouse, Valence
Un autre style de prépa
Un autre style de prépa

> Les écoles

L'ENM Ecole Nationale de Météorologie

L'ENM

L'Ecole Nationale de Météorologie est une école publique d'ingénieurs, membre de l'INP Toulouse. Elle forme des ingénieurs et des techniciens diplômés en météorologie.

L'ENM est située au cœur d'un vaste site, la Météopole toulousaine, qui regroupe :

  • des services spécialisés en météorologie (exploitation, recherche, formation,observation, ...),
  • des services spécialisés dans des domaines associés (calcul scientifique, océanographie, hydrologie),
  • un centre international de conférences.

La Météopole accueille en particulier les services techniques centraux de Météo-France, dont l'ENM. Près de 1500 personnes y travaillent.

Des collaborations étroites existent également entre l'ENM d'une part et l'université scientifique de Toulouse, les grandes écoles toulousaines, le Réseau Universitaire Toulouse Midi-Pyrénées et les IUT de Blagnac et de Rangueil d'autre part.

Dans cet environnement, l'enseignement à l'ENM bénéficie d'une véritable synergie avec les domaines de l'opérationnel et de la recherche.

Objectif de la formation d'ingénieur

Outre les compétences transversales communes à toutes les formations d'ingénieur, l'ENM donne à ses étudiants de solides capacités pour comprendre, analyser et prévoir les phénomènes atmosphériques,en tenant compte des avancées conceptuelles et technologiques les plus récentes. L'ingénieur de l'ENM a une approche pluridisciplinaire des problématiques abordées, avec une capacité à initier, analyser et critiquer.

Pour cela, la formation développe les aptitudes à traiter et assimiler des données multiples et de natures différentes, à décider en contexte incertain, à respecter les contraintes de délais et de production,à faire face aux situations de crise. L'étudiant diplômé de l'ENM est apte à la communication, au travail en équipe, à l'animation d'équipe et à l'encadrement.

L'enseignement proposé à l'ENM vise à donner aux étudiants :

  • des connaissances fondamentales dans le domaine des sciences de l'atmosphère et des milieux connexes, ainsi que des problématiques liées au climat
  • une bonne maîtrise des techniques de prévision du temps ainsi que des outils de modélisation, informatique et statistique, ce qui les rend aptes à s'approprier rapidement les évolutions techniques dans ces domaines,
  • des capacités à concevoir et à mettre en œuvre des solutions technologiques innovantes en liaison avec l'atmosphère et le climat,
  • des capacités à maîtriser et contrôler des systèmes complexes dans son domaine de compétence, par des techniques de modélisation dynamique ou statistique avancées.
  • des connaissances en sciences humaines, économiques et juridiques leur permettant de se positionner dans l'environnement professionnel,
  • une bonne pratique des techniques de communication écrite et orale, tant en français qu'en anglais, leur permettant d'argumenter et de faire valoir leur point de vue,
  • des capacités d'animation d'équipe et de gestion de projet permettant de s'insérer efficacement dans le milieu professionnel

Une approche des contenus pédagogiques

La formation IENM est organisée en 6 semestres, selon le schéma suivant :

 Semestre Intitulé du semestre
 Débutant Finissant
 1 Eléments de base pour la météorologie
 début septembre
 mi-février
 2 Physique et atmosphère
 fin février
 fin juillet
 3 Sciences, techniques et modélisation de l'atmosphère
 début septembre
 mi-février
 4 Approfondissement des connaissances et spécialisation
 fin février
 fin juillet
 5 Activités de synthèse et/ou de spécialisation
 début septembre
 début février
 6 Stage d'approfondissement
 début février
 fin juillet







L'enseignement est dispensé à travers 5 départements pédagogiques :

  • Enseignements généraux de météorologie
  • Instrument, mesure et observation
  • Prévisions et applications de la météorologie
  • Technologies de l'information et de la communication
  • Langues étrangères

L'ensemble de la scolarité présente une progression cohérente et lisible par l'étudiant. Ainsi, il s'approprie des connaissances théoriques et pratiques progressivement au cours de la scolarité.

Parallèlement, les élèves développent les qualités demandées à l'ingénieur d'aujourd'hui à travers sa démarche face au travail (organisation et méthode, rigueur, efficacité, motivation, adaptabilité...), sa curiosité intellectuelle, son esprit de décision, d'analyse et de synthèse, sa capacité à développer une certaine autonomie.

Le comportement général et les qualités humaines des élèves (présentation, aptitude à communiquer et à s'intégrer dans une équipe) sont suivis tout au long de la scolarité.

Les modalités d'admission

Les élèves Ingénieurs de l'École Nationale de la Météorologie sont recrutés par concours, externe ou interne.

Le concours externe porte sur les programmes des classes préparatoires aux grandes écoles, option MP, PC et PSI. Il permet de recruter des élèves fonctionnaires, destinés à intégrer les services de Météo-France, et des élèves non fonctionnaires.

Le concours spécial, également externe, est ouvert aux titulaires d'une licence de sciences et ayant validé une année de master. Il comporte notamment une épreuve de météorologie. Proposant également des places avec les statuts fonctionnaires et non fonctionnaires, il permet d'entrer directement en deuxième année de scolarité.

Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires et agents publics de l'Etat et des collectivités territoriales qui justifient de trois années de service.

Depuis 2011, l'accès à l'ENM, en tant qu'élève non fonctionnaire, est également possible pour les étudiants du CPP - La Prépa des INP, à l'issue des deux années de scolarité.

Un recrutement spécial permet aux personnes présentant un handicap d'être admises à l'ENM, sur contrat. Elles seront « titularisables » par Météo-France à la fin de leur scolarité.

Enfin la scolarité est ouverte aux étudiants étrangers, selon une procédure de recrutement spécifique.

Les débouchés

Les ingénieurs non fonctionnaires pourront trouver des emplois dans un large éventail de secteurs d'activité, parmi lesquels :

  •       les sociétés de services et d'ingénierie
  •       les collectivités territoriales
  •       l'industrie
  •       les opérateurs publics ou privés du domaine de l'énergie ou des transports

Les principales attributions des ingénieurs fonctionnaires (Ingénieurs des Travaux de Météo-France) peuvent être regroupées en grandes catégories :

  • météorologie opérationnelle (responsabilités techniques en prévision et climatologie, missions d'assistance, liaisons avec les usagers, relations avec les médias...),
  • recherche et développement (modélisation de l'atmosphère, climatologie, instrumentation...),
  • activités techniques liées à l'environnement météorologique (télécommunications et traitement de l'information, conduite de projets...),
  • formation (enseignements scientifique et technique, suivi et conception de formation, encadrement de travaux d'élèves...),
  • communication - commercialisation (relations avec les usagers, relations avec les médias, animation des ventes...).

La possibilité d'une Formation Complémentaire Par La Recherche (FCPLR), d'une durée de deux ans est offerte chaque année à un nombre limité d'élèves fonctionnaires, sélectionnés sur dossier et sur entretien.

mise à jour le 5 décembre 2011

Télécharger

Contact recrutement

ENM (Météo)
42 avenue Gaspard Coriolis
31057 Toulouse Cedex
Site internet : http://www.enm.meteo.fr/
Email : enm.fr@meteo.fr
Groupe INP